Tourisme esthétique : quelles sont les précautions à prendre ?

Sommaire

Le tourisme esthétique a le gros avantage d’avoir des prix extrêmement intéressants par rapport à ceux des mêmes opérations, mais sur le sol français.

Cela dit, avant de se lancer dans l'aventure, mieux vaut avoir pris connaissance des inconvénients, ainsi que des précautions à prendre.

Tourisme esthétique et choix du chirurgien

Moins chère, l'opération réalisée via le tourisme esthétique ne veut pas dire pour autant que vous aurez affaire à un chirurgien au rabais. Dans les pays du Maghreb par exemple, la plupart des plasticiens ont suivi leurs études en France.

Toutefois, pour vous assurer de bénéficier d'un service professionnel :

  • choisissez impérativement un chirurgien inscrit au Conseil de l’Ordre des Médecins de son pays ;
  • il doit également être spécialisé en chirurgie plastique réparatrice et esthétique.

Lire l'article Ooreka

Rendez-vous préparatoires et devis

Une fois le chirurgien choisi, vous aurez au moins une visite obligatoire avant l’opération, au cours duquel :

  • vous exposerez la ou les opérations de chirurgie esthétique que vous souhaitez réaliser ;
  • le chirurgien vous expliquera le déroulement de cette ou ces opérations ainsi que les conditions de prise en charge, les potentiels risques liés, les effets secondaires, etc. ;
  • vous devez recevoir un devis de la prestation qui sera effectuée, qui doit comporter notamment :
    • le nom et l’adresse du chirurgien ;
    • son immatriculation à l’ordre des médecins ;
    • les détails de l’assurance en responsabilité civile professionnelle du chirurgien.

Suites de l'opération de chirurgie esthétique et assurances

En ce qui concerne les suites de l’opération chirurgicale esthétique  :

  • En cas de complications graves nécessitant une hospitalisation, voire des soins intensifs : les soins nécessaires seront pris en charge par l'assurance maladie quel que soit l’endroit où a été réalisée l'opération.
  • En cas d’insatisfaction ou de complication plutôt classique comme l'apparition d'hématomes ou d'une infection : l'assurance maladie ne prendra pas les soins en charge que ce soit en France ou à l'étranger.

Quoi qu'il en soit, si vous êtes dans ce cas, difficile de revenir au cabinet du chirurgien qui vous a opéré. Vous devrez donc plus vraisemblablement consulter un médecin en France.

Lire l'article Ooreka