Botox : efficacité et contre-indications

Sommaire

Contrairement à ce que l'on peut parfois entendre, le botox n'est pas la solution à toutes les rides. En effet, il n'est efficace que sur les jeunes rides. En cas de rides plus profondes, il faudra choisir un autre traitement anti-rides.

D’autre part, il est contre-indiqué dans certains cas spécifiques.

Le point sur l’efficacité du botox ainsi que les précautions à prendre avec.

Efficacité du botox : en fonction de l’âge des rides

Le botox est une bonne solution pour les jeunes rides, mais quelles sont-elles ?

  • Jeunes rides : ce sont généralement les rides d'expression, formées par la contraction régulière de certains muscles du visage. Il s'agit principalement des rides dites du lion, de la patte d'oie ou encore, de la gabelle.
  • Rides profondes : dès lors que les rides restent visibles lorsque votre visage est au repos, sans expression, il s'agit de rides profondes. Elles sont généralement dues à la vieillesse de la peau et aux expositions solaires prolongées.

Le botox est une solution bien spécifique qui ne peut venir à bout que des jeunes rides :

  • En effet, il n'a pas d'action sur les rides elles-mêmes mais sur les muscles sous-cutanés.
  • Relaxés par l'injection, les muscles se contractent moins, évitant l'approfondissement des rides.

Ainsi, dès lors que vous souhaitez vous débarrasser de rides plus profondes, il faudra opter pour un autre produit à injecter qui lui, aura pour effet de combler les sillons des rides : l’acide hyaluronique.

Lire l'article Ooreka

Contre-indications et précautions à prendre avec le botox

Les injections de botox sont formellement contre-indiquées en cas de :

  • grossesse ;
  • allaitement ;
  • maladie neuromusculaire (ex : myasthénie) ;
  • allergie ou hypersensibilité à l’un des composants du botox ;
  • traitement anticoagulant récent ;
  • infection à l’endroit de la zone à injecter ;
  • prise de certains antibiotiques : famille des aminosides.

Avant et après les injections, voici quelques précautions à prendre :

  • avant les injections : pour éviter de voir apparaître des petits hématomes, évitez l’aspirine et les anti-inflammatoires pendant les 8 jours qui précèdent l’injection ;
  • après les injections :
    • dans les 24 h suivant la séance, ne pas toucher la zone qui a reçu l’injection ;
    • pendant 3 jours, contracter les muscles de la zone en question 3 fois par jour, quelques secondes par muscle ;
    • rester debout ou en tout cas éviter au maximum les positions où la tête est orientée vers le bas ;
    • ne pas s’allonger immédiatement après la séance ;
    • ne pas prendre l’avion dans les 3 heures suivant l’injection ;
    • ne pas prendre d’aspirine ou d’anti-inflammatoires dans les 8 jours après l’injection ;
    • dans les 2 heures qui suivent l’administration de botox, ne pas faire de sport de façon intensive.

Ces pros peuvent vous aider