Sommaire

 

Au-delà de 40 ans, il n'est pas rare de souffrir d'une surcharge graisseuse abdominale, plus ou moins importante. Si les régimes alimentaires, le sport et autres méthodes non invasives ne suffisent pas à faire disparaître cette « bouée », il existe une solution plus radicale et très efficace : la lipoaspiration du ventre.

Une liposuccion peut aussi concerner les fesses, les hanches, les cuisses, les genoux, les bras ou encore le visage.

Lipoaspiration du ventre : définition

La liposuccion ou lipoaspiration du ventre est une technique de chirurgie esthétique qui permet d'aspirer les amas graisseux accumulés au niveau de l'abdomen, chez la femme comme chez l'homme.

Deux types de graisses du ventre

On distingue deux types de graisses abdominales :

  • La graisse sous-cutanée : située entre le tissu cutané et les muscles abdominaux. Elle est molle au toucher.
  • La graisse dite « viscérale » ou « intestinale » : située autour des organes, à l'intérieur de la cavité abdominale. Dangereuse pour la santé, elle ne se voit pas forcément ou donne un aspect gonflé au ventre.

La liposuccion traite uniquement la graisse sous-cutanée du fait de sa localisation. Pour perdre sa graisse viscérale, seuls le sport et un régime alimentaire sont efficaces.

Lire l'article Ooreka

Causes de la surcharge graisseuse abdominale

La lipoaspiration du ventre est l'une des opérations de chirurgie esthétique les plus pratiquées au monde. Pour cause, la plupart des individus, hommes ou femmes, souffrent un jour d'une surcharge graisseuse abdominale, plus ou moins importante. Plusieurs facteurs expliquent cela :

  • L'hérédité : la localisation et le nombre des adipocytes, cellules graisseuses responsables du stockage des graisses, sont inscrits dans nos gènes. Chez certains sujets, ces amas graisseux se concentrent plus fortement au niveau de l'abdomen.
  • Les grossesses : lors d'une grossesse, l'organisme stocke davantage de graisse afin de répondre à une dépense énergétique plus forte.
  • Les régimes alimentaires à répétition : l'effet yo-yo provoqué par des prises et des pertes de poids successives fragilise les tissus et favorise le stockage permanent des graisses.
  • L'âge : plus les années passent et plus l'organisme devient paresseux et a du mal à déstocker les graisses enfermées dans le tissu adipeux.
  • L'hygiène de vie : il va de soi qu'une mauvaise alimentation et le manque d'activité physique favorisent la prise de poids et l'apparition d'une « bedaine ». La station assise prolongée, par exemple, empêche la bonne circulation des fluides, des toxines et l'élimination des graisses.

Principe de la lipoaspiration du ventre

La lipoaspiration du ventre consiste à éliminer les cellules graisseuses emprisonnées dans le tissu adipeux au moyen d'une fine canule reliée à un système aspiratoire. Ce petit tube, placé sous la peau par le biais de petites incisions, va aspirer la graisse en excès.

Pour rappel, les adipocytes sont en nombre défini et limité dans le corps. Une fois aspirés, ils ne se régénèrent pas. La liposuccion permet donc de supprimer ces amas graisseux définitivement.

Il est très fréquent qu'une lipoaspiration du ventre s'accompagne d'une liposuccion des hanches, particulièrement des « poignées d'amour ».

Qui est concerné par la lipoaspiration du ventre ?

Comme pour toute opération chirurgicale, les interventions d'ordre esthétique exigent le respect de certains critères pour éviter les complications, réduire les risques post-opératoires et assurer un résultat optimal.

Lipoaspiration du ventre : quelques conditions

Contrairement à liposuccion des fesses qui s'adresse majoritaire aux femmes, la lipoaspiration abdominale concerne autant les hommes que les femmes. Toutefois, certaines conditions influent sur la réussite d'une telle opération :

  • La surcharge abdominale doit être graisseuse uniquement : si elle est due à un relâchement musculaire ou à un excès cutané, une liposuccion ne servirait à rien, il faudra plutôt pratiquer une abdominoplastie. Toutefois, on observe souvent la nécessité de ces deux opérations associées.
  • Le sujet ne doit pas être obèse : pour pratiquer une liposuccion, il faut attendre d'être au plus proche de son poids idéal. La lipoaspiration ne fait pas maigrir !
  • La graisse doit être localisée et non diffuse : l'organisme ne pourrait pas supporter le retrait excessif de la graisse. De plus, le chirurgien doit pouvoir facilement cibler la zone à traiter.
  • La peau doit être tonique et élastique : plus le patient est jeune, plus la rétraction cutanée, après l'intervention, se fera correctement. Si la peau est de mauvaise qualité, un lifting ou une plastie abdominale devront être envisagés en complément de la liposuccion.
  • Le patient doit être en bonne santé et ne pas présenter de contre-indications à la liposuccion.
  • La surcharge graisseuse abdominale doit être superficielle et non profonde : la liposuccion aspire seulement la graisse située dans le tissu adipeux. En cas de graisse « viscérale », la lipoaspiration est inefficace.

Contre-indications à la lipoaspiration du ventre

Si vous souhaitez pratiquer une liposuccion abdominale, il est nécessaire de consulter en premier lieu votre médecin traitant. Celui-ci connaît vos antécédents et sera à même de déterminer si une telle intervention est possible et raisonnable.

Le chirurgien, lors d'un entretien préalable, procédera lui aussi à un bilan de santé complet pour éviter les complications post-opératoires.

En outre, les sujets présentant des contre-indications à une lipoaspiration du ventre sont :

  • les femmes enceintes ou allaitantes ;
  • les femmes sous pilule contraceptive ;
  • les fumeurs ;
  • les mineurs :
  • les personnes atteintes d'obésité ;
  • toutes les personnes qui ont des troubles de la coagulation et de la cicatrisation ;
  • les personnes ayant des troubles circulatoires importants (risques de phlébites) ;
  • les personnes ayant déjà un état de santé fragile (traitement du cancer, immunodéprimés, problèmes cardiaques importants...).
Lire l'article Ooreka

Déroulement d'une lipoaspiration du ventre

La lipoaspiration du ventre commence par le choix scrupuleux d'un chirurgien esthétique. Le bouche-à-oreille est important, il est conseillé de demander plusieurs avis auprès de personnes ayant subi une lipoaspiration. Le chirurgien reconnu est aussi inscrit à l'Ordre des médecins.

Avant une lipoaspiration du ventre

Vous aurez tout loisir de poser vos questions lors d'un entretien préalable avec votre chirurgien et avec l'anesthésiste. Cet entretien va permettre à chacun de faire connaissance et particulièrement au chirurgien :

  • d'examiner son patient ;
  • de lui faire un bilan de santé complet avec prise de sang ;
  • de vérifier s'il ne présente aucune contre-indication à l'opération ;
  • de faire un certain nombre de prescriptions (médicaments à éviter avant l'opération comme ceux qui contiennent de l'aspirine, port recommandé du panty de contension après l'opération, etc.) ;
  • d'établir un devis.

L'intervention et sa durée

La lipoaspiration ne peut être faite qu'avec, au minimum, une anesthésie locale, avec ou sans sédation. Cependant, la majeure partie des lipoaspirations du ventre se fait sous anesthésie générale, d'autant plus si l'excès de graisse est important.

L'hospitalisation, qui dépend du type d'anesthésie, se fait soit en ambulatoire, soit sur 24 heures. L'intervention dure entre 30 minutes à 1 h 30, selon le volume de graisse à aspirer.

Suites de l'opération

Le chirurgien vous suivra pendant quelque temps afin de voir s'il n'y a pas de complications. D'autre part, un certain nombre de règles sont à respecter :

  • Vous devrez porter un bandage et un panty de contention pendant quelques semaines.
  • Des traces de saignements sont possibles ainsi que l'apparition de bleus dans les deux ou trois jours qui suivent l'intervention.
  • Les douleurs sont modérées et certains massages peuvent les éliminer.
  • Vous n'aurez le droit de reprendre le sport qu'au bout d'un mois suivant l'intervention, avec l'autorisation de votre chirurgien.

Des complications heureusement rares ont pu néanmoins être observées après l'opération chirurgicale, notamment :

  • les risques d'embolies et de thrombose ;
  • les anémies ;
  • les problèmes infectieux graves (septicémie).

En cas de doute, consultez immédiatement votre médecin.

Prix d'une lipoaspiration du ventre

Les tarifs d'une lipoaspiration du ventre varient selon :

  • la clinique et les honoraires des intervenants ;
  • le volume de graisse à retirer.

Toutefois, on estime que cette opération coûte entre 1 000 et 3 000 €, non remboursables par la Sécurité sociale.