Centre chirurgie esthétique en France

Écrit par les experts Ooreka

La majorité des actes de chirurgie esthétique est réalisée, en France, dans des cliniques privées aussi appelées centres de chirurgie esthétique. Ces centres de chirurgie esthétique doivent être accrédités pour effectuer des opérations de chirurgie esthétique (loi du 4 mars 2002). Ils sont placés sous la responsabilité d'un seul chirurgien, spécialisé dans les actes de chirurgie esthétique.

Avantages des centres de chirurgie esthétique en France

Le centre de chirurgie esthétique présente plusieurs avantages :

  • le confort ;
  • le respect des normes de sécurité équivalentes à celles d'un hôpital ;
  • le suivi du patient avant, pendant et après l'intervention par la même équipe, sous l'autorité du chirurgien.

On y trouve, par ailleurs, le regroupement de plusieurs types de soins esthétiques (lifting, liposuccion, pose d'implants, etc.) et la présence de plusieurs spécialistes qualifiés tels que :

  • les chirurgiens plasticiens et chirurgiens esthétiques ;
  • les anesthésistes réanimateurs ;
  • les infirmières ;
  • les esthéticiennes ;
  • les dermatologues, etc.

Centre de chirurgie esthétique en France : des structures très réglementées

Ne vous laissez pas amadouer par les prix ultra compétitifs des centres purement commerciaux. Vérifiez que ces structures (parfois clandestines) sont accréditées par la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales (DDASS).

Accréditations des centres de chirurgie esthétique

La clinique doit être accréditée par le ministère de la Santé selon plusieurs critères, notamment :

  • la mise en place de la charte de qualité ;
  • le risque limité d'infection nosocomiales ;
  • le respect des normes sanitaires, etc.

Les structures non accréditées n'ont ni le niveau de compétence ni le niveau de sécurité d'une clinique accréditée.

Personnel et procédure réglementés

Non seulement les locaux doivent être agréés par la DDASS, selon le décret de juillet 2005, mais il est obligatoire que soit fourni au patient un devis avant l'opération à visée esthétique, à partir du moment où le montant excède 300 €et qu'il faille recourir à une anesthésie générale.

Le devis doit correspondre aux divers impératifs édictés par la loi française, notamment :

  • l'arrêté du 17 octobre 1996 ;
  • La loi du 4 mars 2002 ;
  • les décrets de juillet 2005.

Le devis mentionnera, selon ces décrets, les éléments suivants :

  • la formation et qualification du chirurgien esthétique concerné par l'opération ;
  • le type d'intervention (exemple : rhinoplastie) et son prix très détaillé ;
  • le détail de l'intervention de chirurgie : lieu, type d'anesthésie, etc. ;
  • les suites de l'opération.
  • et tous détails que le chirurgien souhaiterait ajouter.

Où s'adresser pour trouver un centre de chirurgie esthétique en France ?

Il est assez facile de se renseigner auprès de personnes qui ont déjà fait effectuer une opération de ce type dans tel ou tel endroit. La réputation d'une clinique esthétique est un bon critère de sélection.

Sur internet, on peut également faire une première recherche via :

Besoin de mutuelle pour vos soins dentaires? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
LM
laurence maron

coach de vie, couple, celibat valence 26 drome ard | gaillard maron eirl coach amour look drome ardeche

Expert

salim djelouat

pr. en analyses médicales et bioclinicien

Expert

MG
maurice gaillard

psychologue et aide aux victimes | psy_vincennes

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !