Chirurgie plastique : définition

Écrit par les experts Ooreka

La chirurgie plastique est un acte médical qui peut réparer ou remodeler presque toutes les parties de notre corps. Qu'elle soit à visée thérapeutique ou esthétique, la chirurgie plastique est strictement encadrée par la législation française.

Qu'est-ce que la chirurgie plastique ?

La chirurgie plastique est un vaste domaine car elle regroupe de nombreuses pratiques chirurgicales.

Définition

La chirurgie plastique est définie comme étant la chirurgie de la peau, des tissus mous et non viscéraux. C'est une spécialité chirurgicale qui permet de remodeler une partie du corps pour la guérir, la réparer ou l'embellir. Le chirurgien plasticien est le chirurgien qualifié pour réaliser les opérations de chirurgie plastique. Il faut se référer à lui en cas de besoin.

Histoire

La chirurgie plastique est très ancienne si l'on considère que les premiers textes et traités de chirurgie remontent au Ier siècle apr. J.-C., en Inde :

  • Au fil des siècles, des expériences se sont succédé un peu partout en Europe (Italie, Grande-Bretagne, Allemagne...).
  • Cependant, on peut dire que l'essor de la chirurgie plastique et particulièrement de la chirurgie réparatrice a lieu au lendemain de la Première Guerre Mondiale. Les soldats qui avaient été grièvement blessés au visage étaient appelés les « Gueules Cassées », à l'époque. C'est à ce moment-là que la chirurgie réparatrice a commencé son essor grâce à des opérations de chirurgie faciale et de réparation du nez (rhinoplastie).
  • La chirurgie esthétique découle des techniques de la chirurgie réparatrice qui était utilisée durant les deux Guerres Mondiales. Elle apparaît au 20ème siècle avec l'avènement du cinéma et le développement de plus en plus important de la presse qui provoque l'ouverture d'écoles spécialisées.

Besoin de mutuelle pour vos soins dentaires? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

2 types de chirurgie plastique

Il existe deux types de chirurgie plastique qui se diffèrent par le fait que l'une est thérapeutique et l'autre esthétique.

La chirurgie réparatrice

La chirurgie réparatrice permet aux patients de subir une opération qui « répare » une partie de leur corps qui serait mal formée ou abîmée. Elle permet d'améliorer la qualité de vie du patient en redonnant une belle apparence à une partie de son corps endommagée.

Cette chirurgie est donc le plus souvent indispensable pour le patient qui la subit et a un but médical.

La chirurgie réparatrice est par exemple utilisée après un cancer, ou pour réparer des séquelles de morsure, de brûlures, d'infection, etc.

La chirurgie esthétique

La chirurgie esthétique n'est pas absolument nécessaire. C'est le patient qui décide de procéder à cette opération pour embellir une partie de son corps dont il n'est pas satisfait.

Elle est par exemple utilisée pour les personnes insatisfaites de leur poitrine ou bien de leur nez, ou pour gommer des rides...

La chirurgie esthétique se divise en deux catégories :

  • La chirurgie esthétique non invasive (ou non-effractive) : acte médical qui n'occasionne pas de lésion dans l'organisme. Ce sont les techniques esthétiques de « surface » comme le peeling dépigmentant qui se fait en surface de la peau, le laser, le photorajeunissement...
  • La chirurgie esthétique invasive (effractive) : acte médical qui nécessite une lésion dans l'organisme par exemple la pause d'implants mammaires ou certaines techniques de lipoaspiration...

Champ d'application de la chirurgie plastique

La chirurgie plastique peut être appliquée à de nombreux cas, que ce soit dans une optique esthétique ou réparatrice :

  • la chirurgie des brûlés ;
  • la chirurgie faciale ;
  • la chirurgie de la main ;
  • la chirurgie du pied ;
  • la chirurgie de la poitrine ;
  • la chirurgie du ventre, etc.

Démarches pour effectuer une chirurgie plastique

Il y a certaines démarches à effectuer avant de passer à l'opération, que ce soit pour une chirurgie réparatrice ou pour une chirurgie esthétique. Il est important de bien prendre en compte l'avis du chirurgien et d'être vigilant sur ses obligations.

La consultation

Une consultation pour une chirurgie plastique se déroule comme une consultation banale. Il vous sera demandé vos antécédents médicaux puis votre motivation concernant cette chirurgie. Le chirurgien procédera alors lui même à l'examen et vous donnera des informations pratiques sur le déroulement de la suite.

Son raisonnement sera différent selon votre motivation :

  • Si la consultation est motivée par une raison pathologique, c'est-à-dire pour une chirurgie réparatrice, le chirurgien se doit de soigner son patient.
  • Si la consultation est motivée par l'esthétique, le médecin doit conseiller au mieux le patient, et évaluer les risques par rapport aux bénéfices qui lui seront apportés. Le chirurgien plasticien a le droit de refuser de pratiquer une opération de chirurgie esthétique s'il juge que le risque est trop grand.

Besoin de mutuelle pour vos soins dentaires? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Les obligations du chirurgien

Il est important de noter qu'un chirurgien plasticien n'a pas d'obligations de résultat. Il a seulement :

  • une obligation d'information personnalisée : le chirurgien doit se mettre au niveau de son patient ;
  • une obligation de moyens renforcés : le chirurgien doit mettre tous les moyens qu'il possède pour que l'opération soit réussie et que le patient soit satisfait.

Après les consultations, il sera demandé au patient de signer un document de « demande d'entente préalable » qui explique qu'il a bien reçu toutes les informations nécessaires. Ce document affirme ainsi que le chirurgien a bien fait son travail.

Le devis d'intervention

Les chirurgiens plasticiens sont dans l'obligation de fournir un devis à leur patient avant toute intervention dépassant les 300 €. Ce devis doit mentionner :

  • la qualification du chirurgien : elle indique que le médecin possède une formation complète dans le domaine de la chirurgie plastique ;
  • le type d'intervention ;
  • le prix ;
  • la référence de sa souscription à une assurance professionnelle ;
  • les modalités de l'intervention : le lieu et le type anesthésie ;
  • le consentement éclairé ;
  • les suites opératoires.

Tarifs et prise en charge de la chirurgie plastique

Les tarifs de la chirurgie plastique est excessif et son remboursement dépend de nombreuses conditions.

Coûts

Effectuer une opération de chirurgie plastique coûte en général entre 1 000 € et 5 500 € selon l'endroit qui est opéré et le chirurgien choisi.

Cependant, certaines opérations sont plus chères, comme  :

  • le lifting du visage, du cou et des paupières inférieures, et supérieures qui coûte environ 6 000 € ;
  • ou bien le lifting cervico-facial avec plastie des 4 paupières, qui peut coûter jusqu'à 7 000 €.

Remboursement

Par l'assurance maladie :

  • En règle générale, pour la chirurgie réparatrice, l'assurance maladie prend en charge les frais chirurgicaux à 100 %. Cependant, il est préférable de demander à sa Caisse d'assurance maladie avant de prendre une décision. De plus, le remboursement n'est total que si l'opération à lieu dans un établissement public ou conventionné.
  • La chirurgie esthétique n'est prise en charge qu'à partir du moment ou il y a un risque d'ordre :
    • Psychologique : par exemple lors de la réduction de la poitrine lorsque celle-ci entraîne des complexes trop importants et parfois invalidants. Cependant, l'opération doit être essentielle pour le patient au niveau psychologique pour qu'elle soit acceptée au remboursement.
    • Médical : par exemple une opération de chirurgie esthétique du nez ne sera remboursée que si c'est à but de guérir. C'est-à-dire que cette intervention doit aider le patient à mieux respirer.
    • Social : les personnes au contact du public dans le domaine de leur activité professionnelle peuvent bénéficier de la sécurité sociale. Par exemple l'opération des oreilles appelée otoplastie est remboursée par l'assurance maladie car elle est considérée comme étant un préjudice social.

Il existe, pour trancher sur le remboursement de l'opération, un médecin conseil qui est le médecin de l'Assurance maladie. Lors de votre consultation avec le chirurgien, celui-ci vous fera signer une demande d'entente préalable qui sera envoyée à l'assurance maladie. Si celle-ci ne répond pas dans un délai de 15 jours, cela signifie que votre demande de remboursement est acceptée.

Par la mutuelle :

Certaines mutuelles prennent en charge les dépassements d'honoraires que peuvent faire certains chirurgiens quand celui-ci pratique une chirurgie réparatrice.

Besoin de mutuelle pour vos soins dentaires? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
marion alisse

psychanalyste | psychothérapie sceaux - psychanalyse et psychoth

Expert

CL
catherine levern

soins psychologiques .cf "psychologue.net " | c.levern 04 42 80 04 67

Expert

marie- hélène etoc

psychothérapie , sophrologie , gestion du stress . | psy morbihan-formatrice control feeling

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !