Génioplastie : chirurgie du menton

Écrit par les experts Ooreka

La chirurgie esthétique faciale peut concerner divers endroits du visage comme :

La génioplastieencore appelée mentoplastie, est une intervention de chirurgie esthétique destinée à corriger les mentons fuyants ou saillants, dans le but de donner harmonie et équilibre au visage.

Définition et objectifs de la génioplastie

La génioplastie concerne deux types de problèmes :

  • le menton trop fuyant (rétrogénie) : trop en retrait vers l'intérieur du visage ;
  • le menton trop saillant (progénie) : très proéminent, vers l'avant du visage.

La génioplastie permet d'harmoniser la projection du menton.

S'il n'existe pas de menton idéal, il existe néanmoins des mesures esthétiques précises pour calculer l'alignement front-nez-bouche-menton. Cet axe vertical du visage doit correspondre à des règles d'harmonie que le chirurgien mesure sur le patient. En fonction de cette étude, le chirurgien vérifiera si la demande d'opération est fondée et pourra proposer un nouveau profil, notamment informatique grâce à l'imagerie en 3D.

Le chirurgien adaptera la technique selon le type d'opération à effectuer.

Bon à savoir : jusqu'à environ 18 ans, la structure osseuse peut encore bouger et se modifier. On attendra donc la complète ossification du visage pour intervenir.

Techniques de génioplastie

Pour le menton fuyant, il existe principalement deux techniques :

  • la pose d'un implant à base de silicone : l'implant peut être central ou avec peut posséder de petites ailettes afin d'élargir le menton ;
  • l'ostéotomie : un échantillon osseux (une «baguette» osseuse) est prélevé dans une autre zone du menton puis placer en avant.

Pour le menton saillant, une seule technique est largement utilisée :

  • l'ostéotomie : le menton est coupé puis déplacé en retrait ;
  • le fraisage : le menton est fraisé sur le bord inférieur.

Ces techniques utilisent généralement des incisions endo-buccales (dans la bouche), ce qui ne laisse pas de cicatrices. Dans certains cas, une petite incision sous le menton peut être faite.

Génioplastie et opérations associées

Il n'est pas rare qu'une génioplastie soit associée à une autre intervention de chirurgie faciale dans le cadre d'une amélioration globale du profil. On parle alors de profiloplastie.

La profiloplastie consiste en l'étude clinique et radiologique des zones supérieure (front), moyenne (nez) et inférieure (menton). Pour exemple, on peut parfois penser qu'un nez est trop long alors qu'en fait c'est le menton qui est trop en retrait.

L'expérience et le jugement du spécialiste sont ici primordiaux. Il devra anticiper les effets d'une intervention pour planifier la suivante. Le rééquilibre du profil peut passer par :

  • une rhinoplastie ;
  • une correction des pommettes ;
  • une géniolastie.

En outre, certaines anomalies de positionnement des mâchoires, appelées « dysmorphies maxillo-mandibulaires » peuvent être à l'origine du retrait ou de l'avancement excessifs du menton. La chirurgie « orthognathique » permet de corriger ces défauts.

Néanmoins, rappelons que l'orthodontie doit être envisagée avant toute intervention de chirurgie esthétique. Des problèmes de dentition peuvent être à l'origine d'un mauvais positionnement du menton.

La chirurgie du menton appartient au domaine de la chirurgie esthétique. Elle n'est pas remboursée par l'assurance maladie car il s'agit d'un acte à visée purement esthétique. Toutefois, plusieurs cas peuvent être pris en charge par la Sécurité sociale :

  • la génioplastie reconstructrice (après un accident par exemple) ;
  • la chirurgie orthognathique ;
  • l'orthodontie.

Déroulement d'une génioplastie

Avant toute chose, le choix du chirurgien esthétique et de la clinique ou du centre de chirurgie esthétique est primordial. Vous devez impérativement vous assurer de leur accréditation et de leur bonne renommée.

Entretien préalable à une génioplastie

Le premier entretien permet au chirurgien de :

  • connaître les motivations de son patient ;
  • connaître la santé de son patient grâce :
    • à un bilan de santé avec prise de sang, radiographie, voire échographie ou autres examens ;
    • à un entretien permettant de connaître les antécédents familiaux ;
  • analyser les parties du visage à modifier.

Parallèlement, cet entretien permet au patient de :

  • obtenir toutes les informations nécessaires sur l'intervention ;
  • connaître les indications et contre-indications ;
  • connaître les suites opératoires et les risques ;
  • déterminer et visualiser les résultats visés ;
  • établir un devis.

Un rendez-vous avec l'anesthésiste est également indispensable.

Avant la génioplastie

Comme pour toute intervention chirurgicale, quelques précautions sont à prendre. Votre chirurgien vous informera en détail des consignes à suivre. En voici quelques-unes :

  • pas de traitement à base d'aspirine au moins 15 jours avant l'intervention ;
  • pas de tabac 1 mois avant l'intervention ;
  • pour limiter les risques de troubles veineux, la pilule contraceptive est souvent suspendue avant l'intervention, etc.

L'intervention et ses suites

Une génioplastie seule dure environ 1 heure. L'opération a lieu sous anesthésie générale et le patient reste hospitalisé entre 24 et 48 heures. Un pansement de contention est posé pendant 5 jours sur le menton. Celui-ci empêche le menton de se déplacer.

Les soins post-opératoires comportent :

  • des bains de bouche antiseptiques en cas de cicatrices endo-buccales et des soins infirmiers en cas de cicatrices cutanées ;
  • des antalgiques pour contrer la douleur ;
  • souvent des anti-inflammatoires ;
  • parfois des antibiotiques ;
  • des pansements compressifs.

L'alimentation est mixée pendant les deux premiers jours. Il est conseillé d'éviter les aliments chauds. Il faut attendre 1 mois avant de reprendre une activité sportive.

Le résultat est immédiat mais il faut environ 2 semaines d'attente pour voir le rendu définitif de l'opération. Bien sûr, tout ceci sera précisé par le personnel médical et le chirurgien esthétique assurera après l'hospitalisation un suivi régulier de son patient.

Génioplastie et complications

La génioplastie est pratiquée très souvent, au même titre que la rhinoplastie. Il y a peu de problèmes avec ce type d'intervention si vous prenez soin de bien choisir votre spécialiste et le lieu de l'intervention.

Certaines gênes peuvent apparaître après l'intervention. Celles-ci sont normales et ne constituent pas de complications. En cas de doute, contactez votre chirurgien. Ces suites opératoires sont en général :

  • des petits saignements dans les 24 premières heures ;
  • une douleur au niveau des zones opérées (disparaît après quelques jours et des médicaments) ;
  • un œdème au niveau de la partie inférieure du visage et de la lèvre inférieure ;
  • une légère limitation de l'ouverture buccale.

Toutefois, de réelles complications peuvent survenir, comme :

  • le phénomène de rejet lorsqu'on utilise un implant en silicone ; dans ce cas, le patient est ré-opéré et l'implant devra être retiré ;
  • les infections ;
  • une perte de la sensibilité ;
  • des irrégularités cutanées ;
  • les problèmes veineux (type phlébite), etc.

Besoin de mutuelle pour vos soins dentaires? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !