Implants fessiers 

Écrit par les experts Ooreka

Les implants fessiers sont monnaie courante au Brésil où une grande partie des femmes demandent de se faire « pulper » les fesses. En France, cette technique connaît depuis peu de temps un véritable engouement.

Indication des implants fessiers

Les implants fessiers sont destinés aux personnes ayant des fesses plates et souhaitant les remodeler.

Principe de l'implant fessier

Les prothèses de fesses sont des implants en silicone. Elles sont souples et plus résistantes que les prothèses mammaires.

Les implants fessiers présentent moins de risques de fuite que les implants mammaires.

2 heures d'opération et 3 à 4 jours d'hospitalisation

L'opération a lieu sous anesthésie générale ou péridurale avec association d'un sédatif :

Implants fessiers 
  • Le chirurgien incise verticalement dans le pli des fesses.
  • Il place ensuite des implants en silicone sur le grand muscle fessier de la patient, c'est-à-dire dans la partie supérieure des deux fesses.
  • La patiente est ensuite hospitalisée pendant 3 à 4 jours durant lesquels elle doit rester immobile sur le ventre ou sur le côté.

La cicatrice doit être bien nettoyée et séchée tous les jours afin d'éviter les infections. Les douleurs sont plutôt fortes et soulagées par des antalgiques.

Suites opératoires : une gêne de 2 mois au minimum

À la sortie de la clinique, il est encore difficile de marcher et de s'asseoir sans avoir mal.

Les douleurs persistent :

  • tiraillements au niveau des fesses (cicatrice) ;
  • hypersensibilité.

Cette gêne peut durer 2 à 3 mois voire plus. Il faudra attendre 3 mois au minimum avant de reprendre un sport qui sollicite les muscles des fesses. La cicatrice est pratiquement invisible.

Les inconvénients des implants fessiers

En plus des risques liés à toute opération sous anesthésie générale, il y a également le risque d'un implant mal positionné.

Les conséquences :

  • l'implant est instable et peut toucher le nerf sciatique. Cela entraîne des douleurs vives et la nécessité d'opérer une seconde fois ;
  • l'implant se voit sous la peau et se détecte au toucher.

Même s'ils ont été correctement posés, les implants peuvent se déplacer avec le temps et devenir visibles sous la peau.

Implant fessier : le coût de l'opération

Une pose d'implant fessier coûte de 5 000 à 12 000 €. L'opération n'est pas prise en charge par la sécurité sociale.

Ce coût comprend :

  • les frais d'hospitalisation ;
  • les honoraires du chirurgien ;
  • les frais de bloc opératoire.

Besoin de mutuelle pour vos soins dentaires? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !