Implants pectoraux

Écrit par les experts Ooreka

La chirurgie plastique connaît un engouement croissant chez les hommes, que ce soit pour :

Avoir un corps d'athlète est en effet le but recherché par de plus en plus d'hommes. Grâce aux implants pectoraux, fini le sport et la sueur, cette technique donnera à ces messieurs un torse tonique et galbé.

Caractéristiques et prix des implants pectoraux

Les muscles pectoraux sont difficiles à développer, même avec des séances de musculation intensive. Parfois, un petit coup de pouce chirurgical peut aider les hommes à augmenter leur volume.

La pose d'implants pectoraux s'adresse aux hommes de tout âge :

  • les jeunes qui désirent avoir davantage de volume pectoral ;
  • les hommes d'âge mûr dont les pectoraux ont tendance à s'affaisser ou qui ne sont plus assez fermes.

Implants pectoraux : la solution la plus efficace

Pour augmenter le volume des pectoraux, plusieurs méthodes existent :

  • Le lipofilling ou lipomodelage : de la graisse est prélevée sur une zone en excédent puis réinjectée dans les pectoraux. Le volume pectoral est augmenté, mais sans effet tonique et musclé.
  • L'injection d'acide hyaluronique : le haut du muscle est galbé, mais l'intervention est à réitérer au bout de quelques années et reste très coûteuse.
  • L'implant pectoral : des prothèses de gel en silicone, très cohésif, reproduisant la forme des muscles pectoraux sont implantées. Leur aspect au toucher est sans conteste le plus valorisant.

Besoin de mutuelle pour vos soins dentaires? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Prix des implants pectoraux

La pose d'implants pectoraux coûte de 5 000 à 6 000 €. Cette opération n'est pas prise en charge par l'assurance maladie, sauf dans si son but n'est pas esthétique mais thérapeutique, comme dans les cas suivants :

  • malformation thoracique ;
  • syndrome de Poland.

Implants pectoraux : l'intervention, ses suites, ses risques

Comme toute opération chirurgicale, la pose d'implants pectoraux comporte des risques. Il y a en général peu de problèmes avec ce type d'intervention si vous prenez soin de bien choisir votre chirurgien esthétique, votre anesthésiste et le lieu de l'intervention.

Entretien préalable avec le chirurgien esthétique

Vous aurez tout loisir de poser vos questions lors d'un entretien préalable avec votre chirurgien et avec l'anesthésiste. Cet entretien va permettre à chacun de faire connaissance et particulièrement au chirurgien :

  • d'examiner son patient ;
  • de définir les objectifs ;
  • d'informer son patient des risques et complications éventuelles ;
  • de lui faire un bilan de santé complet avec prise de sang et examen des antécédents familiaux ;
  • de vérifier s'il ne présente aucune contre-indication à l'opération ;
  • d'établir un devis (le patient dispose ensuite de 15 jours pour se rétracter) ;
  • de faire un certain nombre de prescriptions (médicaments à éviter avant l'opération comme ceux qui contiennent de l'aspirine, arrêt du tabac, port recommandé d'une contention après l'opération, etc.).

Pose de l'implant pectoral

L'intervention se déroule sous anesthésie générale et dure environ 1 h 30. Elle nécessite une hospitalisation de 24 à 48 heures :

  • Le patient est sur le dos, les bras en croix.
  • Le chirurgien pratique une incision de 5 à 7 cm sous le bras, au creux de l'aisselle, puis il insère les implants et les positionne sous les muscles pectoraux.
  • Le chirurgien suture les incisions avec des fils résorbables. Aucun drain n'est posé, seulement un bandage compressif.

Implants pectoraux : suites opératoires

Après l'intervention, certaines règles sont à respecter :

  • Un vêtement de contention doit être porté pendant 1 mois.
  • Le patient doit s'abstenir de conduire pendant 10 à 12 jours.
  • Le sport est formellement interdit pendant environ 2 mois.
  • Enfin, une surveillance médicale plusieurs fois dans l'année, puis tous les 2 ans, est primordiale.

Par ailleurs, certains symptômes post-opératoires bénins peuvent apparaître :

  • des douleurs ;
  • des œdèmes ;
  • des ecchymoses ;
  • une gêne à l'élévation du bras.

Risques et complications dues aux implants pectoraux

En dehors des complications inhérentes à l'anesthésie générale, certains risques sont à connaître :

  • Le phénomène de rejet : contrairement au lipofilling, le rejet est toujours possible lorsqu'on utilise un implant en silicone. Dans ce cas, le patient est ré-opéré et l'implant devra être retiré.
  • Les infections.
  • Les problèmes veineux (type phlébite).
  • Les hématomes.
  • Les troubles cicatriciels.

Besoin de mutuelle pour vos soins dentaires? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
LM
laurence maron

coach de vie, couple, celibat valence 26 drome ard | gaillard maron eirl coach amour look drome ardeche

Expert

AB
annik bianchini depeint

psychanalyste

Expert

gisèle watbled

sophrologue, expert: acouphène,sommeil, parkinson | cabinet de consultation sophrovie.g.w.

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !