Réduction des seins : les suites

Écrit par les experts Ooreka

Voici ce qu'il faut savoir quant aux précautions à prendre et à la convalescence qui fait suite à une réduction des seins, ou réduction mammaire.

Réduction des seins : les suites opératoires

  • Après la réduction, un drainage et un pansement légèrement compressif sont mis en place pendant 1 ou 2 jours. Ils sont ensuite retirés par l'équipe médicale.
  • Le pansement est remplacé par un soutien-gorge spécialement conçu pour la contention. Il sera nécessaire pendant 3 à 4 semaines, nuit et jour. Ce soutien-gorge est sans armature pour ne pas provoquer de douleurs, type soutien-gorge de sport. Au bout de 3 semaines, il pourra être retiré pendant la nuit.
  • Après l'intervention, les patientes ressentent des douleurs modérées. Cela est dû aux ecchymoses et aux œdèmes qui disparaissent au bout de quelques jours. Les douleurs sont aisément calmées à l'aide d'antalgiques.
  • Un léger engourdissement peut être ressenti pendant plusieurs semaines.
  • Le médecin prescrit également un traitement veineux pendant les 8 jours qui suivent l'opération : il permet d'éviter le risque de complication en cas de troubles de la circulation et notamment la phlébite.
  • L'ablation des fils a lieu au dixième jour.
  • Ensuite, il y aura au minimum 2 visites de contrôle avec le chirurgien : 1 semaine après la sortie, puis 1 mois après.
  • Il faut compter 1 mois avant de reprendre une activité physique normale. Pendant cette période, on conseillé de ne pas faire de sport, de ne pas lever les bras et de ne rien soulever de lourd.
  • Au début, les seins sont trop hauts et trop gonflés : c'est normal. Ils prendront leur forme définitive au bout de 2 à 3 mois.

Cicatrisation d'une réduction des seins

La cicatrisation d'une réduction des seins prend du temps et n'est pas des plus agréables :

Réduction des seins : les suites
  • Les cicatrices ont la forme d'ancres marines : en forme de T renversé sous le sein, elles partent de l'aréole pour disparaître dans le pli sous-mammaire. Plus la quantité de peau à enlever est importante, plus les cicatrices sont grandes.
  • Les cicatrices sont rouges et dures pendant 3 à 6 mois (cela varie selon le type de peau de la patiente).
  • Après 18 à 24 mois, elles blanchissent et ne changent plus.
  • Si elles restent visibles et épaisses, on peut avoir recours à différentes techniques : massages, patchs de silicone, pressothérapie, corticoïdes. Dans tous les cas, pensez à bien les hydrater et à les masser quotidiennement.

Visites de contrôle après une réduction des seins

Comme dans le cas des implants mammaires, il est impératif de revoir votre chirurgien 3 à 4 mois après l'opération.

Il lui appartient de contrôler le résultat de l'opération et de s'assurer d'une parfaite cicatrisation. En outre, une autre visite sera nécessaire un an plus tard.

Les contrôles de types mammographies doivent être ensuite très réguliers et il est utile de signaler au médecin que vous avez subi tel ou tel type d'opération.

Besoin de mutuelle pour vos soins dentaires? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
AB
annik bianchini depeint

psychanalyste

Expert

LM
laurence maron

coach de vie, couple, celibat valence 26 drome ard | gaillard maron eirl coach amour look drome ardeche

Expert

CG
céline garreau

bioénergéticienne, libération du péricarde | de la pierre à la lune

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !