Opération mammaire : les suites

Écrit par les experts Ooreka

En général, les suites opératoires d'une opération mammaire de pose d'implant ou de prothèse sont peu douloureuses,

Opération mammaire : des suites peu contraignantes

Vous pourrez ressentir quelques douleurs dans la poitrine pendant 8 à 10 jours après l'opération. Pas d'inquiétude ! Un simple antalgique suffit à calmer une possible sensation de tension au niveau de la poitrine :

Opération mammaire : les suites
  • Une fois sortie de la salle d'opération, votre poitrine est très gonflée à cause de l'œdème.
  • Deux jours après l'opération, le personnel soignant remplace le pansement d'origine par un soutien-gorge spécifique qui permet d'assurer la contention, sans risquer de blesser ou de provoquer des douleurs post-opératoires. Ce soutien-gorge devra être porté 24h/24 et ce, durant les deux semaines qui suivent l'opération. L'objectif : maintenir au mieux la poitrine et éviter de tirailler les cicatrices.
  • Pendant quelques jours, les seins sont un peu plus gros (15 %) que la taille souhaitée. Ils tirent un peu au niveau du muscle pectoral.
  • Le médecin, par précaution, administre un traitement veineux pendant 8 jours suivant l'opération afin d'éviter les risques de phlébite.
  • Au bout d'une semaine, les fils sont enlevés par une infirmière.
  • Pendant 3 semaines, il faut éviter de conduire, de lever les bras et de porter des choses lourdes. On déconseille également de faire du sport pendant 6 semaines au minimum.

Suites d'une opération mammaire

Il faut compter environ 2 à 3 mois pour voir le résultat définitif de l'opération. Les cicatrices sous les aisselles sont pratiquement invisibles. Quant à celles pratiquées au niveau de l'aréole ou du pli mammaire (sous le sein), elles peuvent être cachées par une pigmentation (tatouage).

Suivi médical après l'opération mammaire

Toutefois, même s'il vous semble que l'opération est un succès, il est indispensable de respecter un suivi médical, avec votre chirurgien, durant :

  • la quinzaine qui suit l'intervention ;
  • puis le troisième mois ;
  • et 1 an après.

Passée une année, la cicatrisation est terminée, il n'y a généralement plus lieu de s'inquiéter quant à des complications éventuelles. En cas de cicatrisation difficile, il faudra envisager un contrôle tous les 5 ans. Dans tous les cas, les médecins conseillent un contrôle régulier.

Attention : pensez à tenir compte de la nécessité de ce suivi médical avant d'opter pour une intervention à l'étranger !

Mammographies nécessaires

Il faudra également effectuer régulièrement des mammographies. C'est le seul examen qui permette de détecter une fuite éventuelle.

La prothèse étant située derrière la glande mammaire, elle n'altère en aucun cas l'efficacité de la mammographie. Lors de cet examen, n'oubliez pas d'avertir le radiologue que vous portez des implants mammaires afin d'éviter qu'il ne rompe la poche de la prothèse. Ainsi prévenu, il sera d'autant plus vigilant lors des manipulations.

Besoin de mutuelle pour vos soins dentaires? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
AB
annik bianchini depeint

psychanalyste

Expert

AL
aude level

assistante esthétique | centre level lyon

Expert

erick dietrich

docteur en médecine, sexologue, psychothérapeute | centre de formation en thérapies et coaching

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !