Réduction mammaire : pour de plus petits seins

Écrit par les experts Ooreka

La réduction mammaire répond à deux objectifs : réduire la taille des seins ou lutter contre l'affaissement des seins (petits et gros).

Réduction mammaire : pour qui ?

La réduction mammaire n'est pas une intervention anodine, les chirurgiens la recommandent uniquement aux patientes dont le volume des seins est un vrai handicap.

Indications pour la réduction mammaire

Le surpoids des seins est occasionné par un surdéveloppement des glandes mammaires, d'origine hormonale ou congénitale. Résultat : cela entraîne un relâchement de la peau, des vergetures, des douleurs mammaires, ainsi que des douleurs dorsales et musculaires auxquelles s'ajoute une position voûtée.

La réduction mammaire permet aux patientes de retrouver un meilleur confort au quotidien.

L'intervention chirurgicale est très souvent prise en charge par la Sécurité sociale après un avis médical.

Contre-indications à la réduction mammaire

Toutefois, la réduction mammaire ne peut en aucun cas être réalisée sur une jeune fille pubère, sauf en cas de problème grave de santé.

Elle n'est pas non plus adaptée aux futures mamans. Il faudra attendre plusieurs mois après l'opération avant d'envisager une grossesse. De plus, l'allaitement devient quasiment impossible après une réduction mammaire.

Parlez-en avec votre chirurgien lors de la visite préalable.

Bon à savoir : le prix d'une réduction mammaire tourne autour de 2 900 à 3 900 €.

Intervention : durée de 2h30 à 3h puis 4 à 5 jours d'hospitalisation

Réduction mammaire : pour de plus petits seins

Avant l'opération : le chirurgien prépare son schéma pré-opératoire en vous prenant en photo de face, de profil et de ¾. Le jour de l'intervention, il vous met en position debout et reproduit au crayon ce schéma sur vos seins.

Pendant l'opération :

  • Vous êtes placée en position semi-assise et endormie par une anesthésie générale.
  • Le chirurgien incise et enlève une partie de la glande mammaire (réduction glandulaire) ou de la glande et de la graisse (réduction glandulo-graisseuse).
  • Il élimine l'excédent cutané en pratiquant une remontée du tissu mammaire et de la zone aréolo-mamelonnaire (aréole et mamelon).
  • Il réadapte l'enveloppe cutanée à la glande, et la remodèle selon la forme et le volume déterminés avec la patiente.
  • Vos seins sont ensuite bandés avec un pansement moulant.

Besoin de mutuelle pour vos soins dentaires? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
marie- hélène etoc

psychothérapie , sophrologie , gestion du stress . | psy morbihan-formatrice control feeling

Expert

Vd
véronique de lagausie

psychologue, psychothérapeute

Expert

DJ
dr anouar jarraya /tunis tunisie

psychiatre psychothérapeute sexologue | cabinet médical (adultes & enfants)

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !