Risques de la chirurgie esthétique

Écrit par les experts Ooreka

Le rôle du chirurgien, avant tout acte, est d'informer clairement son patient sur l'opération, les risques de la chirurgie esthétique et ses contre-indications. Au-delà du choix méticuleux de son chirurgien et de sa clinique, le patient doit également respecter certaines instructions pour éviter les complications post-opératoires.

Comment limiter les risques en chirurgie esthétique ?

En chirurgie plastique, le risque zéro n'existe pas. Toutefois, plusieurs critères permettent d'éviter les risques de complications :

  • le choix d'un chirurgien qualifié et expérimenté (il en va évidemment de même pour l'anesthésiste et le personnel soignant) : assurez-vous de sa formation et de ses diplômes, ainsi que de son appartenance à l'Ordre des médecins ;
  • une bonne information de la part du médecin sur les contre-indications ;
  • une bonne information de la part du patient sur son état de santé, ses éventuels traitements en cours, etc. ;
  • une discipline irréprochable du patient quant aux indications pré- et post-opératoires.

Éviter les risques en chirurgie esthétique : l'entretien préalable

Toute opération de chirurgie esthétique est précédée d'un entretien avec le chirurgien et avec l'anesthésiste réanimateur. Cet entretien est obligatoire est nécessaire pour éviter toute complication pendant et après l'intervention.

À noter : certains problèmes de santé peuvent compromettre l'opération et le chirurgien est en droit de refuser l'opération s'il la juge trop risquée.

Lors de cet entretien, le chirurgien :

  • étudie vos motivations ;
  • procède à l'examen clinique de la zone que vous souhaitez traiter ;
  • effectue un bilan médical complet pour s'assurer que vous ne présentez pas de contre-indications à l'opération ;
  • vous informe du déroulement de l'intervention : technique, durée, anesthésie, matériel utilisé, risques, coût...

À l'issue de cet entretien, le patient dispose d'un temps de réflexion de 15 jours. S'il n'a pas changé d'avis, il est alors invité à fournir un document signé qui est un acte de consentement éclairé.

Enfin, le patient a un droit d'information et depuis la législation de décembre 2008, tout honoraire qui dépasse 300 € fait obligatoirement l'objet d'un devis. Ce devis est signé par le patient et comporte tous les renseignements concernant le chirurgien et l'opération.

En outre, une visite du lieu d'accueil – clinique spécialisée ou hôpital – est utile pour s'assurer que les normes d'hygiène et de sécurité sont respectées et que l'établissement est accrédité.

Contre-indications générales

Les contre-indications généralement communes à toute opération de chirurgie esthétique concernent notamment :

  • les femmes enceintes ;
  • les femmes allaitantes ;
  • les personnes allergiques à certains anesthésiants utilisés pendant l'opération ;
  • les personnes souffrant de troubles de la coagulation et de la circulation ;
  • les personnes souffrant de troubles neurologiques connus ou psychiquement fragiles ;
  • la prise de certains médicaments ;
  • les personnes ayant une maladie en court de traitement ;
  • les personnes ayant des antécédents graves de santé ;
  • les jeunes personnes (exemples : adolescentes) ;
  • les personnes ayant des troubles cardiaques ;
  • les diabétiques ;
  • les fumeurs, etc.

Attention : cette liste n'est pas exhaustive.

Chirurgie esthétique et risques post-opératoires

Qu'elles soient à visée esthétique ou thérapeutique, les opérations chirurgicales ne sont jamais sans risque. C'est pourquoi le chirurgien explique tout ce qui est nécessaire à son patient et lui remet un document de consentement éclairé.

Chirurgie esthétique : les risques pour la santé

Les principaux risques post-opératoires sont :

  • les saignements (hémorragies interne ou externe) ;
  • les infections (exemple : septicémie) ;
  • le rejet par l'organisme de certains implants ;
  • les problèmes pendant la cicatrisation.

Attention : cette liste n'est pas exhaustive.

Pour éviter ces risques, le patient doit suivre scrupuleusement les instructions du médecin, que ce soit avant ou après l'intervention. Voici, ci-dessous, quelques-unes des indications à respecter :

  • pas de prise d'aspirine 15 jours avant l'opération ;
  • l'arrêt éventuel de certains médicaments, à convenir avec le médecin (la pilule contraceptive peut en faire partie) ;
  • pas d'exposition au soleil après l'opération et ce, pendant plusieurs mois ;
  • pas de sport après l'intervention, pendant une durée convenue avec le médecin ;
  • port d'un vêtement ou de bandages de contention dans certains cas (exemple : lipoaspiration, lipofilling...) ;
  • prise régulière et suivie de certains médicaments (exemple : anti-coagulants) dans certains cas, après l'opération.

Attention : cette liste n'est pas exhaustive.

Chirurgie esthétique et risques psychologiques

Des cas de séquelles psychologiques ont parfois été rapportés. En effet, lorsque l'opération esthétique modifie considérablement le visage ou la silhouette du patient, cela peut perturber son équilibre psychologique et il peut avoir du mal à accepter cette nouvelle image de lui et à vivre avec.

Bien que le chirurgien travaille en amont avec son patient en faisant des simulations en 3D sur ordinateur pour lui montrer le changement physique qui va s'opérer, le patient peut très mal réagir avec un visage remodelé, un nez refait, ou une pose de prothèses mammaires.

Il est donc important de bien se préparer psychologiquement au changement et d'être sûr de sa décision.

Le risque de la chirurgie esthétique ratée

Il arrive que l'opération de chirurgie esthétique soit un échec. Généralement, cela est dû à une erreur médicale ou au non-respect de certaines normes d'hygiène. Dans ce cas, il existe des recours juridiques mais le patient doit être préparé à retourner se faire opérer afin de corriger ce qui a été mal fait. Ce fut récemment le cas d'implants mammaires que l'on a dû faire enlever à tous les patients.

Il arrive également que le résultat ne soit pas celui attendu. En cas de défaut de symétrie dans le cas d'une augmentation mammaire ou d'une liposuccion par exemple, le patient n'est pas forcément protégé par la législation, d'où l'intérêt de bien choisir son chirurgien.

En outre, si le patient choisit de faire une opération de chirurgie esthétique à l'étranger, il devra être encore plus vigilant et scrupuleux dans ses choix (clinique, médecin, chirurgien, suivi post-opératoire, etc.).

Besoin de mutuelle pour vos soins dentaires? Comparez les tarifs gratuitement

Comparer les mutuelles

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !